Le Médiateur à votre écoute
Critiques - Questionnements - Suggestions

Le Médiateur à votre écoute
Critiques - Questionnements - Suggestions
Vous pouvez continuer à le saisir par : facebook.com/lemediateurdelarti

Madame,

Toutes les propositions faites à la RTI concernant des productions extérieures doivent préalablement, être conditionnées par un avant-projet soumis au groupe RTI pour en examiner le fond et la forme.

Il vous est par conséquent loisible de vous adresser soit à la Direction de la chaîne (RTI1, RTI2, et LA3) soit, la Direction de la Fiction, des Documentaires et des Archives afin qu’elles puissent prendre connaissance de votre offre.

Au cas où votre offre entrerait dans ses besoins par rapport à son auditoire, le destinataire intéressé vous offrira l’occasion d’en discuter les autres conditions susceptibles d’aboutir à un partenariat dans le cadre de la vente, la location ou la coproduction évoquées dans votre saisine.

 

Cordialement à vous.

 

Le Médiateur de l’Information

et des Programmes.

                                      

                                                  KONE Ibrahim

 

   

Cher Monsieur,

Dommage vous ne nous fournissez aucun élément s’agissant de votre localisation.

Du coup, comme ceux qui sont dans votre situation, qui n’ont pas dit où ils se trouvent, nous indiquons que vous pouvez vous adresser à un distributeur TNT, le plus proche de là où vous vous trouvez.

 

Cordialement à vous

 

 

Le Médiateur d’Information

                                                                                   et des Programmes

 

 

 

 

Cher Monsieur,

Dommage vous ne nous fournissez aucun élément s’agissant de votre localisation.

Du coup, comme ceux qui sont dans votre situation, qui n’ont pas dit où ils se trouvent, nous indiquons que vous pouvez vous adresser à un distributeur TNT, le plus proche de là où vous vous trouvez.

 

Cordialement à vous

 

 

Le Médiateur d’Information

                                                                                   et des Programmes

 

 

 

Madame,

Avec tous mes regrets, et mon respect pour vous et ce que vous faites, acceptez que je ne puisse pas vous aider en tant que Médiateur déontologique chargé de m’occuper de la qualité des productions et des émissions diffusées sur les chaînes du groupe RTI.

Je vous attends par contre pour tout ce qui concerne l’objet de la mission qui nous a été confiée.

 

 

Cordialement à vous

 

 

Le Médiateur d’Information

                                                                                   et des Programmes

 

 

Cher Monsieur,

J’ai essayé de faire un effort surhumain pour vous comprendre, Bon Dieu !!! Je n’ai pas réussi.

Parce que je ne sais pas de quoi vous parlez. Je ne suis que Médiateur de l’Information et des Programmes de la RTI.

J’ai été chargé de m’occuper de toutes questions relatives à la déontologie et à l’éthique des prestations liées au journalisme et à l’animation des émissions.

Ce que vous m’écrivez, ne semble pas relever de la mission qui m’a été confiée.

Avec tous mes regrets.  

 

 

Cordialement à vous

 

 

Le Médiateur d’Information

                                                                                   et des Programmes

 

Cher Monsieur,

Tous les Ivoiriens sont éligibles pour proposer des émissions et soumettre des idées télé et radio.

Et je ne dirai pas comme vous ²pour rompre la monotonie², mais plutôt pour enrichir davantage ce qui existe.

Faut-il vous rappelez que l’audiovisuel est un métier avec ses règles et ses caractéristiques ?

La RTI peut lancer un appel pour des propositions d’émissions et des individus peuvent à leur tour faire des propositions à la RTI.

On se trouve alors face à ce qu’on appelle un brief. Il faut faire un débriefing pour retenir ce qui peut être retenu dans l’intérêt du Public. 

C’est le travail d’une commission qui existe au sein du groupe RTI. Faites donc votre proposition à la Direction de la fiction, des documentaires et des archives. Contacts : mail : cisse.mohamed@rti.ci/

Tél. : 27 24 40 12 50 / Cél. : 05 05 95 55 35

 

Cordialement à vous

 

 

Le Médiateur d’Information

                                                                                              et des Programmes

 

 

Cher Monsieur,

Concernant votre deuxième saisine, laissez-moi vous dire que son caractère à la fois laconique et vague, ne nous permet pas de vous aider. ²Si vous ne nous dites pas où vous voulez aller, vous nous privez de toutes les possibilités de vous aider² pour paraphraser un proverbe de chez nous.

 

 

 

Cordialement à vous

 

 

Le Médiateur d’Information

                                                                                    et des Programmes

 

 

 

 

 

Cher Monsieur,

J’ai bien saisi et compris votre préoccupation qui occupe au premier plan le management de la RTI.

La RTI reconnait qu’elle a pris du retard dans sa réadaptation technique puisque ses équipements en matière de diffusion continuent d’être analogiques au lieu d’être en haute définition.

On voit bien que ce ne sont pas les caméras qui sont en cause, mais plutôt les équipements de diffusion qu’il revient à la RTI de transformer en haute diffusion.

Pour ce faire, les techniciens pressés par la Direction Générale sont à pied d’œuvre et les travaux nous ramèneront le sourire sous peu.

En attendant, vous pouvez vous déporter sur la TNT (Télévision Numérique Terrestre) pour avoir des images en Haute Définition (HD).

Patience, patience, en Côte d’Ivoire on ne perd pas confiance.

Cordialement à vous

                                                                                                                                                                                  LE MEDIATEUR DE L'INFORMATION ET DES PROGRAMMES

Cher Monsieur,

 

Si votre préoccupation ne se rapporte qu’aux caméras, je me fais un plaisir de vous dire que les caméras de la RTI obéissent à des normes et des standards internationaux de l’audiovisuel. Ces équipements ne sauraient être mis en cause.

Par contre, le choix que fait un réalisateur sur une image ou à propos d’un angle ne peut pas vous plaire et c’est votre droit.

Sachez tout de même que nos cars de reportage peuvent porter de 12 à 24 caméras.

 

 

Cordialement à vous.

 

LE MEDIATEUR DE L’INFORMATION

ET DES PROGRAMMES

Cher Monsieur,

 

La RTI fait face à un énorme défi, celui de produire et de diffuser des émissions de qualité 24 h /24.

Cet immense objectif à des exigences à la fois matérielles, financières et humaines.

Une émission de variété et des productions filmiques sont d’un coût exorbitant.

Laissez-moi vous dire qu’une soirée en « Prime Time » ( grande écoute) sur une chaîne Française revient à environ 4 milliards  de Francs CFA.

Cette somme on le voit bien, n’est pas dans la possibilité des Télévisions Africaines. Il n’y a pas manque de volonté mais ce sont les fonds qui font défaut.

Et puis, cher monsieur, la RTI tente de donner satisfaction au plus grand nombre avec les quelques moyens mis à sa disposition, sans y parvenir toujours.

Et si elle s’attardait à prendre en compte le désidérata de chacun, elle fermerait boutique, parce que chaque téléspectateur concocterait sa grille de programmes.

Acceptez, je vous prie que le groupe RTI essaie de faire avec ce qu’il a pour satisfaire un public devenu exigeant.

 

Cordialement à vous.

 

LE MEDIATEUR DE L’INFORMATION

ET DES PROGRAMMES

 

Cher Monsieur,

 Pour votre information et sans vouloir lancer des fleurs à la RTI, je peux vous dire que le groupe, pour ses transmissions d’évènement, s’est doté de caméras HD dernière génération de marque SONY. Ce matériel de pointe a été acquis lors des jeux de la Francophonie tenus en Côte d’Ivoire où la RTI été RTDH avec droits de captation et transmission de toutes les manifestations liées à l’évènement.

Les mêmes équipements ont permis au groupe RTI de faire la captation et la transmission de la coupe du monde de Taekwondo en côte d’Ivoire.

Pour ne rien vous cacher, il s’agit de matériels répondants à des normes et standards internationaux de l’audiovisuel.

La question des ralentis que vous évoquez n’est nullement du fait des caméras mais plutôt « des serveurs ralentis » des marques tel que des TVS et autres installées dans le car de reportage et manipulés part des « opérateurs serveurs » et des réalisateurs. Le car de la RTI est équipé de 12 caméras et peut en prendre jusqu’à 24.

 

Cordialement à vous.

 

LE MEDIATEUR DE L’INFORMATION

ET DES PROGRAMMES

Cher Monsieur,

 

Comment ne pas vous saluer en vous souhaitant la bienvenue chez le Médiateur de l’information et des programmes de la RTI ?

Le rôle de ce dernier est de servir d’intermédiaire entre le public et les journalistes et animateurs dans le but de voir réaliser des productions de qualité.

Le médiateur joue en clair un rôle de « passerelle » entre les deux entités. Ce qui lui permet d’être un porte-parole, un éclaireur toujours sur le plan déontologique et éthique.

Il a ce titre un devoir de neutralité et d’indépendance.

Normal, sa crédibilité en dépend.

 

 

Cordialement à vous.

 

LE MEDIATEUR DE L’INFORMATION

ET DES PROGRAMMES

 

 

 

 

Cher Monsieur,

Le service Public de la Radio et de la Télévision à vocation de valoriser notre culture et nos traditions.

La musique doit prendre sa place dans cette valorisation.

Je comprends et je partage votre préoccupation parce qu’un homme sans racine n’est pas un homme.

Il en va de même pour un pays. La Côte d’Ivoire et les Ivoiriens ne peuvent accepter de perdre leurs racines.

La RTI a par conséquent le devoir impérieux de permettre aux Ivoiriens d’ici et d’ailleurs de se ressourcer à tout moment.

Oui vous avez dis ressourcer c’est le « mot ».

Nous transmettons vos préoccupations aux Gestionnaires quotidiens du groupe.

Cordialement à vous.

 

LE MEDIATEUR DE L’INFORMATION

ET DES PROGRAMMES

Cher Monsieur,

 

Nos investigations ont abouti au fait que le problème que vous soulevez est né d’une décision prise par le management de la RTI. Il se trouve que les programmes filmiques diffusés à l’extérieur sont soumis au paiement de droits extérieurs qui attendent d’être honorés par la RTI.

En tout état de cause, les fournisseurs de la RTI réclament une révision à la hausse des droits de diffusions.

En terme technique, il s’agit de négocier un signal pour l’extérieur.  

Un signal plein. La question est sur la table des managers de la RTI.

 

 

Cordialement à vous.

 

LE MEDIATEUR DE L’INFORMATION

ET DES PROGRAMMES

 

S'il n'y a pas de communication sans information, la communication est toujours difficile car elle pose la question de la relation, donc celle de l'autre.”

Dominique Wolton

Rapports d'activité